Moments cocasses du voyage…

Voici le partage de quelques petits moments cocasses qui se sont produits tout au long de notre expérience:

-Lorsque nous sommes allés sur une réserve (attrape touriste), un autochtone, un peu saoul, nous a demandé si on était catholique. Annick a répondu oui et ce dernier lui a répondu : « Vous savez quoi, Dieu n’existe pas!»

-Lors de la journée dans la haute forêt amazonienne, Louise dit : «C’est comme si on était dans la jungle!» Micah répond : «Nous sommes dans la jungle!»

-Avant même de recevoir nos cartes afin de jouer au Loup-Garou, Jacques dit : « Moi, je dis que c’est Janika le Loup-Garou»! Janika : « Eille!»

-Lors de nos aventures sur la route avec des millions de falaises, Micah nous a avoué tout bonnement que son rêve était de mourir en tombant en haut d’une falaise!

-Lorsque Louise travaillait à l’école plus loin, elle a emprunté l’échelle d’un des travailleurs péruviens. Intimidé par son regard et son non verbal qui parle énormément, le travailleur a préféré aller demander à son chef de sentier si ce dernier pouvait demander à notre chère Louise de lui prêter l’échelle!

-Un bon matin, Catherine nous a gentiment dit : «Je suis raquées à mon doigt!»

-Lors de notre visite touristique, une d’entre nous demande à Dulio, notre guide, s’il y avait beaucoup de moustiques au Lac Titicaca. Il a répondu : « Seulement des mouches végétariennes!»

– La nuit avant de monter le Machu Picchu, Chantal, qui dormait dans un sommeil semi-profond, entend dans le corridor  une personne du groupe dire : «Il faut y aller!». Alors, sur un moment de panique (puisqu’elle ne voulait surtout pas manquer le Machu Picchu!), elle se leva, réveilla Jessica et se dépêcha à se préparer…jusqu’à temps qu’elle se rendit compte qu’il était juste minuit!

-Ginette B. s’est faite sortir d’une toilette par des péruviens! Elle était dans les toilettes pour les hommes!

-Sur une île du Lac Titicaca, trois jeunes filles décidèrent de regarder les étoiles filantes.                                                 France dit : «C’est juste une personne par étoile filante qui peut faire un vœux!»                                                         Jessica : «Pour vrai?»                                                                                                                                                                 France : « Je ne sais pas, je viens juste de l’inventer!».

Les plaisirs de la barrière de la langue : 

-Lors de notre périple dans la haute forêt amazonienne, Jessica voulait dire en espagnol à notre Gonzalo à quel point il était un bon conducteur! Toutefois, elle dit : « Me gustas tù!», c’est-à-dire «Je te veux ou je t’aime!»

Avant de donner nos dons à la communauté No machiengas dans la haute forêt amazonienne, nous devions, chacun notre tour, nous présenter. Lorsque notre chère Louise devait dire son âge, elle a dit: « Tengo cien y uno anos!» (traduction : «J’ai 101 ans!»). Même la communauté s’est mise à rire!

-Une péruvienne demande à Micah : « Dondé vives?» (traduction : «D’où viens-tu?») Croyant que cette dernière lui disait un compliment, Micah répond: «Gracias!» (traduction : «Merci!»)

-Lors d’une soirée à la piscine, Olivier et compagnie décidèrent de prendre le moyen de transport le plus répendu de San Ramon : le fameux tuk tuk. Lorsqu’Olivier est descendu de ce moyen de transport, il a gentiment dit au chauffeur: «Gracias por favor!» (traduction : « Merci s’il te plait!»).

-Lors de notre séjour sur une île du Lac Titicaca, Jessica dit à sa maman qui l’hébergeait : «Gracias to you!»

-Louise a demandé : « Un mateo de coca» au lieu «d’un maté de coca».

Prix d’honneur :

-Félicitations à Hélène qui a été notre championne nationale du cassage de bouteille durant notre voyage! De plus, sa débarque à Cusco restera longtemps dans les mémoires des témoins!

-Prix d’honneur spécial à notre Jacques préféré, qui par son rire mythique, nous étions en mesure de le retrouver n’importe où à travers le Pérou!

-Prix d’honneur spécial à l’hôtel du Machu Picchu : l’hôtel où les chambres passaient de 0 à 4 étoiles :

                       – Jérémy, Olivier et Mathieu ont eu la chance de bénéficier d’une douche meurtrière avec plein de fils électriques qui dépassaient de partout;

                       – Dans l’escalier, il y avait des murs pas finis où des briques étaient moyennement empilés pour faire la séparation entre l’extérieur et l’intérieur de l’hôtel;

                     – Il y avait des barreaux d’escaliers brisés pour nous rappeler de ne pas s’en servir pour descendre;

                       -Une table placée entre le mur pour éviter qu’on ne tombe pas en bas;

                    – Amélie et Catherine ont eu la chance d’avoir une magnifique vue sur le chouette corridor de l’hôtel…

                       -Sans compter les douches glacées avant de monter le Machu Picchu!

-Prix d’honneur au serveur le plus perdu de l’humanité au reggae bar du Machu Picchu où Sylvette, Micah, Réaume, Jérémy, Olivier, Jessica et Janika ont pu bénéficier du meilleur repas de tous les temps (une soupe Won-Ton qui était finalement une soupe Ramen, un hamburger avec de la viande impossible à séparer, la pizza la plus cheap…). On n’a toujours pas compris la facture qu’on nous a donnée… et je pense que même le serveur la comprenait encore moins! Par exemple, sur les deux factures qu’il a remise, une facture avait des taxes de 10%, et l’autre, de 20%! À ne rien comprendre!

Phrases fétiches du voyage :

  • Check it out!
  • Je capote! Tu ne comprends pas!

Chanson fétiche du voyage :  » Vamos a la playa, a mi me gusta baillar »

Rédigé par Janika

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s